LA PETITE CHAUSSURE VOYAGEUSE: partie OREGON FIRES!

LUNDI 7 AOÛT: je passe mon après-midi à refaire un plan de route car la partie du PCT fermée à cause des incendies s’est étendue.

Le PCT est fermé du mile 1770.9 au niveau de la Hwy 140 jusqu’au mile 1845.3. C’est donc 74.4 miles que je ne peux parcourir.

 

MARDI 8 AOÛT: du mile 1716.7 au mile 1740.2

ORAGE O DÉSESPOIR!

On m’avait bien dit tu verras l’Oregon est plus « plat » c’est plus facile. J’y suis, je constate que c’est vrai. Ça grimpe et ça descend mais rien à voir avec les dénivelés de Californie.

ATTENTION! Message pour Christophe!

La 3ème photo C’EST UNE ARAIGNÉE !!!!!!

Passe directement à la 4ème photo si tu ne veux pas la regarder!!!!!

Framboises
.
Grosse araignée noire
Orage: je termine ma journée couverte
Ciel d’orage

 

MERCREDI 9 AOÛT: du mile 1740.2 au mile 1760.8

LES SERPENTS BLEUS

L’étape est tout aussi belle que hier mais plus de forêts donc peu de photos.

Depuis hier je vois de drôles de reptiles. Ils sont petits (10 à 15 cm) et comme ils sont vifs je n’arrive pas à les photographier. Ce sont des serpents de couleur marron au niveau de la tête jusqu’à la 1ère partie du corps et la queue est bleue. C’est un bleu tellement vif que j’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un morceau de  plastique. C’est très étrange. Je m’en méfie car en général les animaux de couleur vive sont dangereux.

L’orage gronde encore aussi je suis heureuse d’avoir trouvé une cabane pour dormir à l’abri si il pleut.

Infos placardées sur un tronc pour avertir les hikers des fermetures
À l’allure où j’avance je devrais arriver au Canada dans 45 jours

 

JEUDI 10 AOÛT: du mile 1760.8 au mile 1770.9

Finalement l’orage a eu lieu mais à 3 miles de l’endroit où j’ai dormi. Mon petit nid douillet dans ma cabane au Canada… ah non pas encore…. pardon je suis en Oregon…. s’avèra inutile.

En avançant ce matin je peux voir des plaques de grêlons. Le sol est trempé. Ça devait être violent.

Grêlons
Beaucoup de cailloux sur le sol. Pas glop pour les pieds

Lorsque j’arrive à la jonction avec la route 140 au mile 1770.9, j’appelle Dami qui doit venir me chercher pour me conduire au mile 1845.3 pour reprendre le chemin après la fermeture due au feu.

Malheureusement elle m’apprend que la route 138 qui conduit à ce point de départ est fermée depuis hier! Je dois donc me résoudre à faire de l’auto stop jusqu’à Klamath Falls, y dormir et trouver une solution.

Consolation du jour: je n’ai pas attendu longtemps pour être prise par une voiture. Mon chauffeur Tom me dépose à un hôtel.

A l’heure où j’écris ces mots (17h51) je n’ai toujours pas de solution pour trouver le bon deal.

PETIT MESSAGE PARTICULIER POUR BENOIT: j’ai suivi tes conseils pour attacher mes doigts façon « moufles » afin de ne pas aggraver mon problème de tendons aux annulaires, mais comme j’ai souvent les mains mouillées (pour filtrer l’eau que je puise dans les rivières pour boire) ça ne tient pas toujours! 😣 Pas d’amélioration mais pas pire non plus. Je n’ai pas mal.🙂

 

VENDREDI 11 AOÛT: tchou tchou

Aujourd’hui je dois prendre le train pour rejoindre Chelmut.

Pourquoi cette destination?

J’ai appris que la route 138 qui devait me diriger sur le PCT est fermée. Aussi mon plan est le suivant:

– train de Klamath  Falls à Chelmut

– prendre la route 9772 qui m’amène à Miller Lake (13 miles)

– dormir au campground du lac

– samedi parcourir les 3 miles qui partent de ce lac jusqu’à la jonction avec le PCT au mile 1863.4.

Mon plan à mes yeux est le bon. Cependant c’est sans compter les 5 h de retard du train. Il était prévu à 8h17, il est arrivé à 13h05! En plus il n’est pas rapide.

Je suis donc arrivée vers 15h à Chelter au lieu de 10h.😣

 

Mon train à petite vitesse
Assise dans le train je dispose devant moi une photo de Crater Lake que je ne verrais pas cette année car c’est l’endroit victime du feu😢
Lot de consolation: je regarde le beau paysage depuis mon siège. Le train est si lent que j’ai le temps de compter les vaches d’un troupeau 😁
Klamath Falls Lake. Au loin les montagnes du parc de Crater Lake… snif
Mount Thielsen classé parc naturel
Région de volcans
Thielsen Mount appelé aussi Ice Cream Cone à cause de sa forme de glace (cône renversé)
Mon bivouac au campground est sympa avec vue sur Miller Lake
Les eaux du lac sont calmes le soir
Vue du train
Vue du train
En montant la route 9772 en direction de Miller Lake
On the 9772 road

 

 

SAMEDI 12 AOÛT: du lac Miller 3 miles à la jonction avec le PCT au mile 1863.4 jusqu’au mile 2888.1. C’est ma plus grande distance parcourue depuis mon départ Le 20 avril:

27.7 miles soit 42.5 km! Même pas mal.

HÉLICOPTÈRE!

Très jolie étape qui alterne entre forêts et crêtes avec vue sur des montagnes enneigées. Je sens l’odeur du feu pas loin.

Déception ce matin: je retrouve des hikers vus 2 jours plus tôt qui me disent que la route 138 est de nouveau ouverte, depuis ce matin. Oh mince alors! C’est donc 18 miles que je n’ai pas parcourus! Moi qui croyais avoir le good plan! En plus je ne connaîtrais pas le plus haut point du PCT à 7573 pieds qui se trouve sur ces fameux 18 miles!😩. Une fois en-dehors des villes où il est possible d’avoir du réseau, je me rends bien compte que je suis coupée de toutes possibles nouvelles! Toutefois, en l’absence d’informations, mon plan était le meilleur.

A ma pause déjeuner à Windigo Pass je vois des pompiers avec leurs véhicules. Que se passe t-il? Commence alors le balai incessant d’un hélicoptère d’un lac où il puise de l’eau au foyer d’incendie au-dessus de ma tête. L’incendie est à Windigo Peak. Toutefois le feu n’atteint pas le PCT.

A Windigo Pass il y a une water cache et dans une boîte plastique… des lunettes pour observer l’éclipse qui aura lieu à 10h le 21 Août! Ils pensent à tout ces trails Angels🙂

Ce soir bivouac à Summit Lake. Beaucoup de lacs en Oregon.

Miller Lake à 6h du mat
Calme, à cette heure là les campeurs dorment encore et ne troublent pas la quiétude des lieux. J’aime ces instants. Tous les matins j’ai cette tranquillité qui m’apaise
Ça y est j’ai parcouru les 3 miles du lac Miller à mon cher PCT. Toujours aussi calme le lac, les campeurs dorment encore
Douche sur laquelle la vie reprend. Remarquez le petit pin
La vie sur la mort
Jolies baies rouges. Comestibles? Je ne sais pas donc je ne goûte pas. Don’t touch!
La mousse sur les troncs d’arbres n’est pas la même qu’en Californie. Pas le même vert « fluo », et pendante
Troncs serrés couverts de mousse
Mousse tombante. Tiens ça me donne une idée pour les jours à venir😁
L’hélicoptère avec son ballon d’eau
À travers les nombreux arbres je peux entrevoir des cimes

.
Voyez-vous la fumée de l’incendie grise-marron ?
Suis pas mal dans ma petite tente n’est-ce pas ? Summit Lake
L’incendie est sur ce sommet: Windigo Peak
L’arbre qui mange le balisage PCT
.
Summit Lake
.
.
..

 

 

DIMANCHE 13 AOÛT: du mile 1888.1 à la jonction pour Chelter Cove Resort au mile 1904.1 puis 2,4 miles (AR PCT > Chelter Cove Resort), puis reprise PCT jusqu’au mile 1909 à Upper Rosaly Lake. Total des miles du jour: 23.7… vous me suivez?

L’arrêt à Chester Cove Resort a pour but d’appeler Dom pour définir le contenu de mon dernier colis (ça sent la fin du PCT), faire des courses pour 4 jours, recharger les batteries (solaire et moi 😁).

Remarque: c’est la première journée où j’ai froid en marchant (excepté en avril/mai lorsque j’ai marché dans la neige).

6 h du mat. Calme plat
Entre nuages et fumée je ne sais plus!😣
Nuages en haut? Fumée en bas?
Ici la bruyère est différente de celle de Californie. La même qu’en France
Blueberries? Quand on n’est pas sûre, don’t touch! No eat!
J’aime les verts des forêts de l’Oregon
.
Ici les symboles montrent que le PCT est piste de ski Nordique l’hiver (remarquez la hauteur du losange bleu car ici l’hiver il y a plusieurs mètres de neige et le balisage doit être visible). Le sigle PCT est beaucoup plus bas pour les hikers l’été après la fonte des neiges
Marina à Chester Cove Resort
Marina
Ne vous avais-je pas dit que la mousse me donnait des idées? Pffttttt… 4 mois de vie sauvage, il est beau le résultat!   J’attends vos commentaires sur mon blog, sinon c’est pas glop!
Entre nuages et fumée j’hésite
Fumée en bas? Nuages en haut?

 

 

LUNDI 14 AOÛT: du mile 1909 au mile 1935.8

FROID ET GIVRE

Tenue de circonstance aujourd’hui car il fait froid: sweat en Mérinos, coupe-vent et gants.

En haut de Maïden Peak à 2379 m, c’est givré.

Pause déjeuner à Charlton Lake en charmante compagnie. Alors que je suis assise auprès de l’eau, j’entends un bruit dans les buissons à 2 mètres de moi. Je tourne la tête et vois alors 2 serpents noir avec des rayures jaunes dans le sens de la longueur. L’un  le diamètre d’une chambre à air de vélo, l’autre plus fin est vif. Je n’aime pas leur compagnie. Cependant je prends le temps pour plier les gaules, je ne panique pas. Il vient alors l’idée pour le plus petit de se baigner. Ça nage bien un serpent. Il plonge la tête en remuant sa queue en-dehors de l’eau. On dirait qu’il joue. Je sors mon téléphone pour le filmer mais trop tard il plonge et je le perd de vue définitivement.

Après cette pause j’évolue sur Charlton Butte ravagée par les flammes il y a des années. À part quelques fleurs, rien n’y a repoussé.

Je croise dans l’après-midi une Française qui m’informe d’une nouvelle fermeture du PCT. Cela m’oblige à quitter le chemin au mile 1950.1. De cet endroit par un chemin de 1.2 miles je serai détournée à Elk Lake Resort.

Tapis de mousse. Eh oui Florence j’ai toujours cet amour des mousses!😁

 

MARDI 15 AOÛT: du mile 1935.8 au mile 1950.1 sur le PCT puis 1.2 miles jusqu’à Elk Lake Resort. Après auto-stop jusqu’à Bend où je choisis de dormir (cowboy camping dans un jardin).

Aujourd’hui je pense à mon père trop tôt disparu: il aurait 77 ans.

Fermeture obligatoire du PCT
Pas de chance: PCT Nord fermé
Elk Lake Resort
Ici, sports nautiques
Marina du lac
Rares plaines
Ce paysage me fait penser à une scène du film WILD

 

MERCREDI 16 AOUT: quitter Bend est l’objectif du jour.

Ah oui au fait, l’autre jour je vous disais avoir vu des serpents bleus. Eh bien j’ai la réponse à ce mystère. C’est mon cousin Christian qui me l’a dit: j’ai traversé le pays des Stchroumps. 😁😁😁 C’est vrai ils sont vraiment de ce bleu là mais dorés.

19h: bon ben… comment dire?…. Je ne quitte pas Bend aujourd’hui.

15h: En allant prendre mon bus je suis tombée sur le trottoir. Quand je dis tombée je suis gentille. Je dirais plutôt que je me suis vautrée, comme un gros sac. C’est quoi ces trottoirs tordus? C’est qui le maçon que je lui botte le derrière? C’est un trottoir fait de plaques et elles ne sont pas de niveau😣

Bref, lors de ma chute ma tête a heurté le sol … aïe… bobo. J’ai perdu mes lunettes. Comme je saigne un homme vient à mon secours. Il m’aide à me relever et en profite pour écraser mes lunettes. Comme ce brave homme pèse au moins 150 kg mes lunettes n’ont aucune chance de s’es sortir! Je les récupère et ne me rends pas compte qu’il manque un verre. Il me conduit dans une clinique en urgence. Il me faut payer 185$ si je veux des soins. Bien sûr que j’en veux, j’ai du sang qui coule le long de ma joue et mal à la tête.

15h30:

Je suis dans la salle d’attente depuis 10 mn et j’entends mon prénom « Sophie ». Depuis quelques mois on m’appelle Kimbi. Ça fait drôle de se rappeler son véritable prénom!

Ici on appelle les gens par le prénom?

L’infirmier se présente par son prénom.

Le docteur arrive et se présente par son prénom lui aussi! C’est habituel en Amérique Il s’appelle donc Brian. Lui et l’infirmier sont super sympas, heureusement à ce prix là! Questionnaire médical, prise de ma tension artérielle, température, désinfection  de la plaie à l’œil gauche.

6 points de suture plus tard je sors soulagée par le résultat de l’examen médical… et de 185$.

17h15: C’est en voulant mettre mes lunettes au moment de partir que je me rends compte qu’il manque un verre. Je pars sur les lieux de l’accident, retrouve les traces de sang qui m’indiquent l’endroit exact de ma chute et après quelques cercles dans le secteur je retrouve le verre tant convoité. Il est sale et abîmé mais j’en ai besoin. La secrétaire de Brian m’avait donné l’adresse d’un opticien. J’y vais en vitesse car ça ferme à 18h.

Voilà, j’ai retrouvé mes lunettes (plus propres qu’avant), je retrouve le chemin de l’hôtel que j’ai quitté en début d’après-midi.

19h: Ce soir je dois trouver une âme charitable pour partager une chambre parce-que la nuit dernière je n’ai pas fermé l’œil de la nuit en cowboy camping dans le jardin de l’hôtel. En effet l’hôtel est situé près d’une Hwy et d’une voie ferrée. Le trafic toute la nuit m’a empêché de dormir. Finalement j’ai trouvé un canap 2 places pour dormir, petit mais confortable tout de même et surtout pas dehors.

Je suis épuisée mais c’est pas bien grave. Ça ira mieux demain.

Je dois juste rester vigilante dans les 24h qui suivent. Au moindre symptôme (nausées, vomissements, trouble de la vision) j’ai promis à Brian de filer aux urgences. Dans 7 jours je dois trouver un Docteur ou un infirmier pour ôter les fils. Pffftttt! Comme si le PCT n’était pas assez dur comme ça! Je serai où dans 7 jours? Peut-être à Cascades Locks dernière ville de l’Oregon?

Voilà le résultat: 6 points de suture, œil poché au beurre noir et gonflé ! Pas glop!

 

JEUDI 17 AOÛT: repos + trajet par bus jusqu’à Sisters + trajet en pick up jusqu’à Olalie Lake

Matin: repos à Bend

15h45: bus jusqu’à Sisters

16h13: arrivée à Sisters

19h30: Russ un trail angel vient nous chercher en pick up (nous sommes 6) et nous monte à Olalie Lake.

En route, à travers la vitre du véhicule, j’aperçois les fumées des incendies.

Nous arrivons à Olalie Lake très tard aussi nous ne partirons sur le PCT que demain.

 

 

VENDREDI 18 AOÛT: du mile 2043.1 au mile 2062.1

Ce matin près du lac Olalie, le Mont Jefferson est majestueux! Il se reflète dans l’eau.

Je vois encore de la fumée d’incendie.

Aujourd’hui je me sens fatiguée. Aussi à 15h15 je décide de m’arrêter au mile 2062 à Warm Springs River. Je ne marche finalement que 19 miles.

Fumées
Au moins 2 brasiers

 

SAMEDI 19 AOUT: du mile 2062.1 au mile 2085.4

Nuit agitée! Un ours est venu près du campement (probablement attiré par l’odeur de notre nourriture) une première fois vers minuit, une seconde fois vers 1 h du mat.

Heureusement nous sommes 5 hikers et à force de tapage, de lancements de projectiles divers et variés, à l’aide de nos lampes frontales aussi nous avons réussi à le faire partir définitivement de notre bivouac.

Non content d’être détourné de son objectif premier (manger notre maigre pitance), ce vil coquin s’en est allé au campement voisin, de l’autre côté de la rivière! Nous entendons et voyons les autres hikers agiter également leurs lampes et taper avec leurs bâtons de randonnée sur le sol pour se débarrasser du gourmand.

Malgré ce divertissement nocturne j’ai très bien dormi et suis en meilleure forme que hier.

Ce matin le tracé m’amène sur Tymothy Lake. Très beau. Je tourne le dos au Mont Jefferson. Le Mont Hood se dessine au loin.

Bonjour petit écureuil. Avez-vous déjà entendu le drôle gloussement d’un écureuil? C’est très joli et amusant
Je ne sais pas ce que c’est mais c’est beau
Entre les forêts quelques prairies
Petite anse de Tymothy Lake

Ma rencontre du jour: un crapaud je CROA 😜
Tiens! Des amoureux dans les parages
Nuage accroché sur le Mont Hood
Eaux limpides et claires de Tymothy Lake

 

DIMANCHE 20 AOÛT: du mile 2085.4 au mile 2106.4

J’approche d’un endroit extrêmement populaire: Timberline Lodge. C’est au Mont Hood. À son approche j’évolue sur un terrain dénudé au sol sablonneux. Une chanson me vient à l’esprit: « 1 pas en avant… 2 pas en arrière… » C’est difficile. MAIS la vue est dégagée et magnifique! Alors ne pas se plaindre.😝

Je choisi volontairement de ne pas m’arrêter pour le lunch à Timberline Lodge pour 3 raisons:

1) les parkings sont pleins de voitures (nous sommes à la veille de l’éclipse tant attendue) ce qui veut dire des gens, beaucoup de gens, donc un service lent j’imagine

2) j’ai suffisamment de nourriture dans mon sac lourd donc pas besoin de manger à cet endroit

3) j’ai encore du chemin à faire avant mon bivouac du soir.

Aujourd’hui je peux prendre une alternance: Ramona Falls. C’est mon choix et je ne regrette absolument pas ce détour d’autant que cela ne rajoute pas de miles et c’est le même dénivelé que sur le PCT. De plus le chemin de Ramona Falls est jalonné de mousse et je ne résiste pas à l’appel de la mousse… hein Florence !😜

Mont Hood
.
.
.
Chemin qui mène à Ramona Falls
.
.
Nombreuses mousses le long du chemin
Ramona Falls
Traverser sans tomber surtout. Be careful!

 

LUNDI 21 AOÛT: du mile 2106.4 au mile 2128.2

L’ECLIPSE

Magnifique étape avec plus de vues dégagées que ces derniers jours. Plusieurs sommets de l’Etat de Washington sont visibles. Je suis maintenant de l’autre côté du Mont Hood.

Vers 10h30 j’ai trouvé un endroit pour observer l’éclipse. Avec mes belles lunettes c’était magique. 90 ans que l’Amérique n’avait pas vu ça!

Pourtant un feu brûle pas loin. Au mile 2125.1 un gardien armé est posté pour indiquer aux hikers les possibilités de bivouac. Je peux dormir au lac Wahtum comme prévu mais pas au campground qui est fermé. En effet un hélicoptère vient puiser de l’eau à cet endroit pour tenter d’éteindre l’incendie. Depuis mon bivouac je peux l’observer.

Une vallée me sépare de l’incendie
Incendie au loin
Devant moi l’état de Washington
De nombreux sommets m’attendent
La petite chaussure voyageuse s’est baignée et dormira près d’un petit lac: Wahtum

 

MARDI 22 AOÛT: du mile 2128.2 au mile 2144.6 à Cascade Locks

DERNIERS PAS DANS L’OREGON!

Pas pressée ce matin car peu de miles à parcourir et jolie forêt avec des couleurs incroyables. Le sol ici est moins acide car il y a d’autres essences que des résineux. Aussi je vois des noisetiers, des érables, des pins… puis des fougères, des framboisiers, de la mousse et quelques fleurs.

La descente sur Cascade Locks est longue et difficile car il y a beaucoup de rocailles qui bougent sous les pieds. Je respire plus de fumée que les autres jours. Il faut dire que je suis proche de l’incendie.

J’arrive au fameux Bridge of the Gods. Là, comme Sheryl STRAYED dans le film, je me retourne en espérant voir un renard… mais non.🙂 Maître Goupil n’est pas là.

Je file m’installer dans le jardin de Shrek un trail angel puis vite je vais au Post Office où m’y attend le dernier colis envoyé de France par Dom. J’ai bien regardé où je mettais les pieds pour ne pas tomber. À mes dépens j’ai appris que c’est dangereux la ville.😉

J’ai trouvé aussi un Hiker qui s’est improvisé infirmier pour m’ôter mes fils de suture… dans des conditions déplorables d’hygiène, avec un ciseau qui ne coupait pas. Bon, qu’importe l’outil, finalement avec un coupe-ongles ça marche aussi. Après au moins 30 mn d’acharnement sur ma pauvre face, me voilà libérée des fils.

La dernière forêt d’Oregon que je traverse au Mont Hood est la plus belle jusqu’à ce jour. Pas pressée d’en sortir

Ça y est me voici en vue de Cascade Locks le long de la Colombia River
Couleurs d’automne avant l’heure
Œil dans un tronc mort
Ce n’est pas un nuage dans la vallée mais la fumée d’un incendie
Ce chemin qui fait mal aux pieds

 

 

MERCREDI 23 AOÛT: repos à Cascade Locks

Je voulais partir ce soir mais j’ai pris du retard avec la mise à jour du blog à cause d’une connexion Internet lente aussi je recule mon départ à demain vers 17h après mon repas du soir. Eh oui je mange à des heures indécentes!

 

 

 

 

 

31 commentaires

  1. coucou! bon courage pour ton parcours toujours aussi magnifique, bisous maman. Merci pour ce partage avec tes photos, cela nous fait plaisir. A très bientôt p’tite sœur. Flo.

    J'aime

    1. Bonjour maman ton petit mot me fait très plaisir comme d’habitude. Bonjour Florence ma grande sœur 😁
      J’essaye d’écrire et décrire sur mon blog les choses réellement vécues, les sentiments tels que je les ressens. C’est un vrai carnet de voyage qui raconte ma vie pendant 6 mois sur ce magnifique chemin. Il me reste encore 2 mois de marche et je rentre à la maison. Il me tarde de vous revoir et vous raconter mon aventure.
      Je vous embrasse fort toutes les 2.
      See you on my blog.
      Bizh

      J'aime

  2. Oh là! !!!! Tu vas finir comme un vrai cow boy!!!!!!!! Tu auras une belle cicatrice d’aventurière notre guerrière! Lol
    Pleins de bisous réparateur mec! Mdrrrr

    J'aime

  3. Eh, la vie urbaine est plus difficile que la vie sauvage!!! Courage, tu approches à grands pas du Canada. Moi, perso, après l’araignée genre mygale cannibale, j’aurai déclenché ma balise de détresse!!! On t’embrasse tous très fort.

    J'aime

  4. Chalut Sophie,
    Tu m’as bien fait rire avec la mousse. Je m’attendais à une bonne blague et cela n’a pas loupé. Mais je te préfère les cheveux courts quand même :))))
    Dis, tu n’as plus l’habitude de marcher sur un sol stable donc ….. ;…((
    Décidément tu nous tiens en haleine.
    On voyage avec tes superbes photos. Merci !!!!
    Bisous

    J'aime

    1. C plutôt les malheurs de Sophie
      Hihihi😅😅😅
      Non sans rire j’adore ma vie de nomade dans la nature, ce que je vis est exceptionnel!
      J’ai terminé l’Oregon je suis aujourd’hui à Cascade Locks.
      Il me reste l’Etat de Washington (26 jours à peu près) et le PCT sera terminé.
      À bientôt donc 🤗
      Je t’embrasse Thérèse.

      J'aime

  5. coucou Sophie, attention à la civilisation tu n’es plus habituée!! Il va falloir te réadapter ! C’est génial ton récit. Merci pour ce fabuleux voyage!

    J'aime

  6. Coucou. Hé bé! Il est beau ton œil! Mais dans quel état vas-tu nous revenir?!?! Sinon, pas mal ta tenue de camouflage. Je suis sûre que Mike Horn pourrait s’en inspirer pour ses aventures sauvages en traquant du gibier. Bisous et à bientôt. Flo.

    J'aime

    1. Bonjour grande sœur
      je suis un vrai cowboy avec ma cicatrice! Hihihi
      Fini l’Oregon
      Suis à Cascade Locks
      Reste Washington
      Reste 26 jours de marche
      donc
      Reste 25 dodos dans la nature
      Reste 1 mois en Amérique
      Après quelques jours au Canada
      Puis come back in my family !
      Youpi tralala
      BIZH

      J'aime

  7. Et bien quelle aventure!et que de choses à raconter à ton retour!! !je regarde régulièrement ton blog et suis toujours impatiente de savoir où tu es rendue et comment tu vas parce que c’est vraiment quelque chose d’incroyable et souvent avec des moments très difficiles ce que tu vis! Bonne continuation dans cette extraordinaire aventure! À bientôt..sur ton blog.

    J'aime

  8. Bonjour Sophie, je t’ai suivit depuis le début de ton aventure et j’ai donné l’adresse de ton blog à toutes mes connaissances, y compris à une fille qui fait du VTT dans les Alpes passionnée de botanique et que je ne connais même pas, mais le rêve que tu nous fait vivres à travers ton récit et si passionnant qu’on a qu’une envie c’est de le faire partager avec les autres.
    A ton retour tu vas être fin prête pour un stage commando, tu as déjà le camouflage et la balafre qui va avec.
    Bizh.

    J'aime

  9. Coucou Sophie, je te suis assidument sur ton blog ! Quelle aventure. C’est si bien de pouvoir avoir de tes nouvelles 😊 quasi en temps réel! Quand j’ai lu avec quoi et comment tes fils ont été ôtés j’ai quelque peu halluciné… Tu es bien courageuse. Bon courage à toi pour la fin de ton périple. Sais tu que les fumées des incendies ont été aperçues jusqu’en Vendée ? Prends soin de toi 😊 Roselyne

    J'aime

    1. Bjr Roselyne
      Je sais que tu suis mes aventures et cela me fait très plaisir
      Je comprends ton inquiétude concernant mes soins post sutures mais sur le PCT c’est plutôt débrouille
      Concernant les fumées: tu veux dire quoi? Les fumées de l’Oregon visibles en Vendée?
      Je suis dans l’Etat de Washington maintenant et là aussi une petite section du PCT est fermée à cause d’un incendie vers le Mont Rainier! Pffftttttt😒
      Pas facile cette année le PCT mais je m’en fiche je fais comme je peux pour marcher le maximum sur ce beau chemin
      Au plaisir de te lire sur mon blog
      Bizh
      Sophie

      J'aime

  10. bonjour. je suis la sœur d’Eric et Maman vient de me faire lire votre carte postale et voulait que je trouve votre adresse. j’ai donc écris Sophie et Pacific crest trail sur google et me voila là. je viens de découvrir votre défi fou .félicitations. les photos sont superbes et surtout quel courage . maman a réussi aussi toute seule à regarder votre blog. j’ai hâte de lire la suite …
    bonne continuation.
    Anne

    J'aime

    1. Bonjour Anne
      Je suis heureuse de vous lire
      Eric avait connaissance de mon projet et nous avions envisagé de marcher ensemble sur le PCT, moi dès avril 2017, Eric à partir de sa retraite en juin. Il m’aurait retrouvée en Sierra Nevada. Malheureusement la maladie l’a emporté avant la réalisation de ce beau projet de trek.
      Avant de nous quitter il m’a dit, lors d’une petite promenade avec votre mère « je serai ton ange gardien depuis le paradis ». C’est probablement pour cela qu’il ne m’arrive rien de grave.
      Je le remercie vivement
      Au plaisir de vous lire.
      Sophie

      J'aime

      1. Bonjour Sophie. c ‘est très émouvant pour moi de lire ces mots.et je pense que de la-haut Eric veille sur beaucoup de monde .
        Je suis la sœur qui travaille à la clinique. et j’ai beaucoup échangé avec Eric dans les derniers moments.
        On s’est peut-être vu d’ailleurs à la clinique.
        A l’annonce du décès d’Éric , Papa s’est laissé aller et a été hospitalisé le 10 octobre . Eric nous avait préparé à son absence avec un tel naturel et une telle confiance que nous étions boostés, prêts a vivre le manque en compensant par les moments forts vécus ensemble, les souvenirs. il était heureux et c’est ce que nous voulons garder de lui. mais nous n’avons pas pu profiter de ce moment de grâce longtemps .car Papa est mort le 21 novembre dans la même clinique (là ou je travaille) soit un peu plus d’un mois et demi après Eric. Ça a été très difficile .
        Maman s’est donc retrouvée seule et je trouve qu’elle s’en sort bien .J’espère qu’à ton retour on aura l’occasion de se voir.
        A bientôt et merci .
        Anne

        J'aime

      2. Oh Anne je suis si triste à l’annonce de cette nouvelle. Je pense fort à votre mère si courageuse.
        Je travaille moi même Dans un établissement spécialisé dans le traitement du cancer le CARIO à Plérin et je sais ô combien la vie est fragile et précieuse, aussi j’ai décidé de vivre mes rêves plutôt que de rêver ma vie.
        Bon courage Anne.
        Sophie

        J'aime

    2. Bonjour Anne
      Est-ce vous qui avez un restaurant à Guingamp? Sur les recommandations d’Eric j’y ai mangé et bu un excellent vin rouge🙂
      Où êtes vous la sœur qui travaille à la clinique ?
      Eric me parlait souvent de sa famille.
      Puisque vous avez trouvé mon blog il y a mon adresse à St Brieuc dans la rubrique « me contacter »
      J’espère que vos parents vont bien.
      Transmettez leur mes salutations depuis l’Etat de Washington s’il vous plaît.
      Encore 20 jours de marche à peu près et je rentre en France.
      À bientôt
      Sophie

      J'aime

  11. Salut
    Tu as encore de beaux paysages à voir sur la fin du chemin alors, profites en bien et merci encore de nous faire partager ton incroyable aventure.
    Tu seras en forme pour un autre défi dans l’avenir.
    Bon courage.

    J'aime

  12. Salut sophie,
    Ton trail est toujours aussi passionnant , jusqu’où vas-tu nous tenir en haleine ? prend soin de toi quand même et reviens nous entière. …
    Profite bien mais prudemment du reste de ton traille. A +

    J'aime

  13. Coucou Kimbi!
    Je prends enfin le temps pour t’écrire un petit message sur ton blog.
    Merci de me faire voyager avec toi avec les descriptions de ton parcours émaillé de ton bel humour qui me fait si souvent éclater de rire! Et bien sûr tes superbes photos, et oui je l’avoue j’en ai téléchargé quelques unes pour les mettre dans mon dossier de photos inspirantes notamment celle vraiment géniale de ton joli minois en fou des bois tout moussu! 😉 J’adore cette photo! Extra!
    Ensuite avec ton oeil au beurre noir, j’ai imaginée te voir avec ta mousse et une moue désabusée comme quoi, tout de même, la jungle urbaine semble bien plus dangereuse que la nature pour les joyeux sauvages! 😉
    Prend bien soin de ton coeur libre et sauvage et de tes « pas sages »!
    Big BiZH douces. (bises bretonne, hein?! 😉 )
    Stela

    J'aime

    1. Oh ma douce Stela comme j’aime tes commentaires! Ils sont tout aussi drôles que les miens parfois. Cela me réchauffe le cœur.
      À la réception des orties dans le colis j’ai presque pleuré tellement j’ai senti tout l’amour que tu avais mis avec. Cela me transporte de joie et me donne l’allégresse nécessaire pour la suite de mon trip.
      Encore 10 jours de marche et je serai au Canada.
      J’ai hâte de rentrer en France maintenant car ma famille et mes amis me manquent. D’ailleurs à mon retour je vais m’empresser de te contacter. Que dirais-tu de passer quelques jours avec moi à St Brieuc? Je peux venir te chercher. Nous aurons beaucoup de choses à nous dire. J’ai envie que tu me parle de ton projet d’Eurovision. D’accord?
      Bizh mon amie
      Sophie

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s