LE PACIFIC CREST TRAIL, c’est quoi ?

Pacific Crest Trail (PCT)imagePCT1

Laissez moi d’abord vous parler du Pacific Crest Trail afin que vous saisissiez l’ampleur du projet qui demande une préparation optimale et ne nécessite aucun oubli.

Le Pacific Crest Trail, ou plus souvent appelé le PCT, est un sentier de randonnée d’environ 4260 km ce qui en fait un des plus long chemins du monde. Il traverse les Etats-Unis d’Amérique du Nord, région Ouest, du sud au Nord, longeant (à une distance d’une centaine de kilomètres) l’océan Pacifique. La plupart du temps les marcheurs le parcourent dans le sens Sud/Nord, pour une simple raison, le climat.

Cliquez sur la vidéo pour voir le circuit dans son intégralité

C’est pourquoi l’idée est de partir de la frontière Mexicaine, de CAMPO très exactement, sur le PCT le 21 avril (je serai à San Diego 3 jours avant), cette période n’étant pas trop chaude pour entamer la première partie désertique du sud de la Californie. En marchant à bonne allure, je devrais atteindre les premières montagnes aux enrivons du 5 juin, ce qui coïncide parfaitement avec la fin de la fonte des neiges, facilitant grandement la traversée de la chaîne de montagne de la Sierra (sauf que cette année le taux d’enneigement étant très élevé, la neige n’aura peut être pas fondue). Pour finir je devrais rallier la frontière Canadienne fin septembre, 14 octobre au plus tard, juste avant la baisse des températures et de possibles chutes de neige. Pourquoi le 14 octobre? Parce que c’est la date à laquelle j’ai mon billet d’avion retour.

Il est estimé que, chaque année, environ 500 à 800 marcheurs se lancent le défi de réaliser la totalité du PCT : en moyenne, seuls 200 d’entre eux y parviennent. En effet, il faut généralement 5 mois pour rejoindre le nord du pays, ce qui représente une difficulté de taille !

Cette année 2017 n’est pas la meilleure année pour le faire. En effet il y a un taux record d’enneigement en SIERRA NEVADA en Californie Centrale. Ainsi donc, ma marche sera très ralentie et je n’ai probablement pas trop de 6 mois pour rallier le Canada.

Je décide de voyager seule en totale autonomie.

J’utilise au maximum le bivouac afin de vivre au contact de la nature ou les aires de bivouacs autorisées dans les parcs nationaux.

Sans titre1

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s