Comment soutenir Sophie?

et hop... une noisette de côté
et hop… une noisette de côté

1°) Le premier lien est une cagnotte ouverte à l’international qui permet des dons en ligne, paiement sécurisé: https://mail.google.com/mail/u/0/#label/morning/15989e8965ee8955

2°) Ce second lien permet de participer à mon panier participatif qui contient des aliments lyophilisés commandés dans une entreprise purement Bretonne basée à Lorient:

http://www.lyophilise.fr/liste-cadeaux.aspx?id=2147405081

Alors là… c’est l’espace dans lequel vous pouvez vous lâcher… si si si… faire péter mon compte en banque… hi hi hi.

Bon, vous le savez, ça me coûte de l’argent tout ça: 7 mois sans revenus, achat de matériel Ultra léger et… ultra chers… la légèreté a un coût mais c’est à ce prix que je pourrais aller au bout de mon rêve, achat de matériel technologique de pointe par exemple une balise de détresse -entre 500 et 600 €- pour rassurer ma famille et mes amis.

Là c’est un grand changement pour moi car d’habitude je voyage sans appareil photo, sans caméra, sans téléphone cellulaire car rien ne remplace le souvenir visuel de l’instant T. Puis il me faut aussi changer ma toile de tente mon tunnel n’étant pas adapté pour le PCT…

Ci-dessous j’ai fais la liste approximative des achats qu’il me reste à faire histoire de vous montrer que j’ai beaucoup de dépenses à venir:

batterie solaire 200 €
toile de tente 250 à 350 €
réchaud ultra léger 200 €
set de cuisson en titane 150€
popote 60€
sac à dos 50 + 10 litres 200€
évier portable 30€
poche à eau 3 litres 30€
sac étanche ultra léger 35€
chaussettes trek 20€ x 3
guêtres 45€
veste imperméable 300 à 400€
micropolaire 150€
T shirt respirant 25€ x 2

doudoune 300 à 350€
pantalon convertible 150€
chaussures de trail 100€ x 6
balise de détresse 500 à 600€
divers 500€…

soit 3500€ environ.

A cela s’ajoute le coût de la nourriture, carburant, nuitées… pour les 6 mois de vie sur place (2000 €) , le prix du billet d’avion (1000 €)

Aussi, si vous souhaitez me soutenir vous pouvez m’envoyer votre contribution par chèque à l’adresse suivante:

Sophie CHANVRIL

27 rue Gounod

22000 SAINT-BRIEUC

Il n’y a pas de petite somme, tout sera utilisé comme indiqué-ci dessus. Je promets une transparence totale de l’utilisation des dons.

En échange de votre contribution je ferais figurer votre nom et/ou nom de votre entreprise (selon vos désirs) dans la rubrique « remerciements » de mon blog, le détail des achats grâce à vos dons y figurera et vous assisterez à ma « conférence » à mon retour.

N’hésitez pas à me contacter à l’adresse suivante: kimbidechalamont22@gmail.com

D’avance….. un gros MERCI

 

 

La Ligue contre le Cancer

LOGO-COMITE-LIGUE-COTES-D-ARMOR-COUL

http://www.ligue-cancer.tv/video/la-ligue,-partenaire-de-votre-vie-65.html

Parce que marcher seule c’est aussi l’occasion de marcher « utile ».

Soutenir la Ligue Contre le Cancer me permet de donner une dimension solidaire à mon voyage et sensibiliser mon entourage à cette grande cause « pour la vie ».

Alors connectez-vous à la vie, connectez-vous sur ALVARUM pour voir comment vous pouvez soutenir l’association….. et agissez, en toute simplicité:

http://www.alvarum.com/sophiechanvril2

À la Une

LE PACIFIC CREST TRAIL, c’est quoi ?

Pacific Crest Trail (PCT)imagePCT1

Laissez moi d’abord vous parler du Pacific Crest Trail afin que vous saisissiez l’ampleur du projet qui demande une préparation optimale et ne nécessite aucun oubli.

Le Pacific Crest Trail, ou plus souvent appelé le PCT, est un sentier de randonnée d’environ 4260 km ce qui en fait un des plus long chemins du monde. Il traverse les Etats-Unis d’Amérique du Nord, région Ouest, du sud au Nord, longeant (à une distance d’une centaine de kilomètres) l’océan Pacifique. La plupart du temps les marcheurs le parcourent dans le sens Sud/Nord, pour une simple raison, le climat.

Cliquez sur la vidéo pour voir le circuit dans son intégralité

C’est pourquoi l’idée est de partir de la frontière Mexicaine, de CAMPO très exactement, sur le PCT le 21 avril (je serai à San Diego 3 jours avant), cette période n’étant pas trop chaude pour entamer la première partie désertique du sud de la Californie. En marchant à bonne allure, je devrais atteindre les premières montagnes aux enrivons du 5 juin, ce qui coïncide parfaitement avec la fin de la fonte des neiges, facilitant grandement la traversée de la chaîne de montagne de la Sierra (sauf que cette année le taux d’enneigement étant très élevé, la neige n’aura peut être pas fondue). Pour finir je devrais rallier la frontière Canadienne fin septembre, 14 octobre au plus tard, juste avant la baisse des températures et de possibles chutes de neige. Pourquoi le 14 octobre? Parce que c’est la date à laquelle j’ai mon billet d’avion retour.

Il est estimé que, chaque année, environ 500 à 800 marcheurs se lancent le défi de réaliser la totalité du PCT : en moyenne, seuls 200 d’entre eux y parviennent. En effet, il faut généralement 5 mois pour rejoindre le nord du pays, ce qui représente une difficulté de taille !

Cette année 2017 n’est pas la meilleure année pour le faire. En effet il y a un taux record d’enneigement en SIERRA NEVADA en Californie Centrale. Ainsi donc, ma marche sera très ralentie et je n’ai probablement pas trop de 6 mois pour rallier le Canada.

Je décide de voyager seule en totale autonomie.

J’utilise au maximum le bivouac afin de vivre au contact de la nature ou les aires de bivouacs autorisées dans les parcs nationaux.

Sans titre1